Avertir le modérateur

01/04/2011

Résilier son contrat et trouver une nouvelle assurance santé

Comment résilier son assurance santé?

Comment résilier son assurance santé? Cette question se pose très fréquemment dans les forums sur l’assurance santé. Les adhérents sont parfois face à des problèmes ou des situations concernant leurs complémentaires santé et sont obligés d’entamer une résiliation mutuelle. Résilier son assurance santé est possible mais à une certaine condition. Tout d’abord, il faut savoir qu’un contrat d’assurance santé est signé pour un an, reconduit tacitement en cas de non résiliation par l’une des parties. Donc, vous devez attendre la date de fin de votre contrat d’assurance santé pour procéder à la résiliation. Ensuite, la résiliation est soumise à un délai de préavis de 15 jours avant la fin de l’échéance. De toute façon, votre assureur a l’obligation de vous aviser de la reconduction tacite de votre contrat en cas de non résiliation, dans ce délai de 15 jours.

Rechercher une nouvelle assurance santé

Souscrire une complémentaire santé est devenu aujourd’hui indispensable au quotidien à cause du désengagement de la sécurité sociale sur les frais de santé des français et la hausse des soins médicaux. Donc, bien que plusieurs cas de résiliation se présentent, il y a aussi plusieurs adhésions chaque jour. Ce qui fait que beaucoup de personnes trouvent les complémentaires santé indispensables, mais aussi que les adhérents ayant résilié leurs assurances cherchent de nouveaux contrats pour assurer leur santé. Dans le but de trouver la bonne couverture santé et de ne plus en venir à la résiliation, une étape est à ne pas manquer, le  devis complémentaire santé. Le devis de complementaires santé sert non seulement à avoir des idées sur les tarifs et les garanties des assurances santé mais aussi surtout à comparer les offres en complémentaire santé avant de souscrire.

Les autres méthodes

Il ne faut jamais oublier de comparer plusieurs offres avant d’en choisir une, c’est le seul moyen de vraiment trouver la bonne assurance santé capable de répondre ses attentes. Peu importe la méthode que vous optez, comparez les offres avant tout. A part les devis complémentaire santé, n’oubliez pas que vous avez aussi d’autres outils permettant de comparer les offres. Les comparateurs de complémentaires santé et les courtiers en assurance santé sont aussi à votre disposition si vous souhaitez travailler avec des professionnels. Cependant, il faut savoir bien choisir la méthode qui soit appropriée à son cas et aussi à ses possibilités.

04/03/2011

Mutuelle santé et Assurance santé, les deux solutions de votre sécurité

Assurance santé / Mutuelle santé

Assurance et mutuelle, plus précisément assurance santé et mutuelle santé, ce sont deux termes que certaines personnes ont toujours tendance à confondre. En effet, ces deux entités présentent plusieurs points communs mais des statuts différents. C’est le code des assurances qui régit une assurance alors que pour le cas de la mutuelle, c’est le code de la mutualité qui la régit. Ces deux entités se ressemblent donc sur leur rôle, celui de prendre en charge le ticket modérateur de l’adhérent en partie ou en totalité selon le contrat souscrit. L’adhésion à une complémentaire santé est actuellement indispensable vu les coûts onéreux des soins médicaux. Hors, elles sont aujourd’hui plusieurs à exercer sur le marché et devant l’embarras du choix, les clients ne savent plus que choisir. La solution efficace pour pouvoir mieux choisir la meilleure complémentaire santé est alors d’effectuer un comparatif mutuelle santé ou un comparatif assurance santé.

Assurance santé et Mutuelle santé: définition

L' assurance complémentaire santé est un contrat entre l’assureur et l’assuré qui agit par rapport à un risque lié à la santé de l’assuré. Ses prestations, généralement financières, visent à prendre en charge l’assuré en cas de survenance d’un risque moyennant le paiement d’une prime. Elle peut également prendre en charge une entreprise ou une association du moment que celle-ci règle sa cotisation. Une compagnie d’assurance est une société de capitaux, contrairement à la mutuelle qui applique un participatif.

La mutuelle complémentaire santé, quant à elle, est un groupement de personnes qui agit dans l’intérêt de ses membres et dont l’objectif est d’effectuer une action de solidarité et d’entraide. Il n’y a aucune condition à l’adhésion à la mutuelle santé, concernant l’âge, l’état de santé ni la situation financière. Elle est une association à but non lucratif, c'est-à-dire qu’elle ne tire pas de profit. Ses fonds proviennent de la participation ou cotisation des membres.

Assurance santé ? Mutuelle santé : différences

Effectivement, ces deux entités se ressemblent sur leurs rôles et même sur plusieurs points mais elles présentent aussi plusieurs différences.

Si les excédents sont perçus comme des bénéfices pour l’assurance santé, ceux-ci sont partagés d’une façon équitable aux membres d’une mutuelle santé.

Alors que l’état de santé d’un adhérent d’une mutuelle ne présente aucun impact sur ses cotisations, c'est-à-dire que la mutuelle n’a pas à connaître sa santé, l’assurance peut exiger des réponses à un questionnaire médical au client avant la souscription.

Une mutuelle prend en charge tout type de risque, à la différence d’une assurance, une société à but lucratif, peut en exclure.

09/11/2010

Attention aux contrats d’assurance vie mixte

Parmi les contrats d’Assurance vie les plus anciens se retrouve le contrat d’assurance vie mixte, ou tout simplement le contrat mixte. En rappel, ce type de contrat regroupe à la fois une assurance en cas de vie et une assurance en cas de décès du souscripteur. L’assureur est donc tenu de verser un certain capital, soit en cas de vie de l’assuré à l’échéance de son contrat, soit en cas de décès de l’assuré survenu avant le terme du contrat.

Des primes ventilées entre épargne et décès

Le plus important à ne pas oublier avec les contrats mixtes, c’est que les primes sont ventilées entre épargne et décès. C'est-à-dire qu’une partie de vos cotisation ira financer la partie épargne et fructifieront, et l’autre partie ira financer la garantie décès, qui sera la partie à fonds perdus. Donc si le souscripteur décide d’arrêter ou de racheter son contrat, et veut ainsi récupérer la totalité de ses fonds, il ne pourra récupérer que la partie épargne, car l’autre partie est à fonds perdus. Et même la partie épargne est souvent sujette à des pénalités plus ou moins importantes, de par le rachat anticipé du contrat. Après constat, le contrat mixte se révèle être assez onéreux. D’où notamment l’apparition de nouveaux types de contrats sur le marché.

Un Contrat de type Capital Différé avec Contre Assurance


Ce type de contrat-ci s’est proposé comme une certaine alternative au contrat mixte, qui à l’époque, a largement contribué à ternir l’image des assureurs. Aujourd’hui, la plupart des contrats d’assurance vie sont des contrats de types Capital Différé avec Contre Assurance ou CDCA. C’est notamment ce type de contrat qui regroupe les contrats monosupport en euros et les contrats multisupport en Unités de Compte (UC), qui sont de loin les formules les plus utilisées de nos jours. En effet, les supports en euros représentent actuellement 87% de la collecte. Et les contrats en unité de compte sont en train de comptabiliser une progression de 16% au niveau des placements.

Actuellement, il se trouve qu’il est beaucoup plus efficace et moins onéreux d’adopter la combinaison : CDCA + contrat d’assurance en cas de décès, par rapport à un contrat mixte.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu