Avertir le modérateur

18/10/2011

Comment reconnaitre une crise de foie ?

Quand les occasions se présentent, on fait des repas copieux, bien chargés et bien arrosés. Parfois même, on les fait 2 à trois fois en une semaine. On s’en souvient, surtout quand on a des problèmes digestifs le lendemain. Il se peut que ce soit des « crises de foie », mais comment les reconnaitre ? Voici donc quelques conseils pour reconnaitre une crise de foie.

Connaitre les signes

D’ores et déjà,  il faut noter que les « crises de foie » n’existent pas, c’est juste une façon de parler, une façon d’appeler les maux de ventre qu’on peut ressentir. A ce propos, il se peut d’avoir une envie de vomir, de la nausée. On peut aussi être soumis à un maux de ventre, une absence d’appétit ou encore une langue chargée avec un goût désagréable dans la bouche. Dans certains cas, des signes apparaissent à l’extérieur, par exemple des boutons qui se présentent sous plusieurs formes sur la peau ou sur le visage. Dans tous les cas, si vous trouvez quelque chose d’anormal sur votre corps, il est toujours conseillé de consulter un médecin.

Quelles en sont les causes ?

Bien que cela nous paraisse banal, les causes sont différentes. En effet, ces signes peuvent êtres dus à une indigestion, qui survient généralement au lendemain d’un repas très copieux ou aussi suite à plusieurs repas copieux. La vésicule biliaire peut en être le responsable, par sa contraction brutale.

Toutefois, il fait savoir que la migraine peut aussi être la cause de ce maux de ventre sur le côté droit. Au fait, une migraine peut être causée par des troubles digestifs et peut impliquer des nausées et vomissement.

Les traitements

A part les médicaments que seuls les médecins peuvent prescrire, il est conseillé de rien manger, c'est-à-dire adopter une diète générale jusqu’à ce que vous vous sentez mieux. Cependant, boire n’est pas interdit bien que l’eau est la seule boisson qu’on peut adopter dans les cas de « crises de foie ». Pour les maux de têtes et les troubles digestifs, les médicaments sous forme effervescent sont les plus conseillés.

Après traitement, il faut savoir freiner la consommation d’alcool et éviter d’exagérer sur les plats très copieux et bien chargés. Généralement, la consommation de 1,5 litre d’eau par jour apporterait une meilleure santé pour tous.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu