Avertir le modérateur

11/01/2011

Mediator : une addition salée pour l’Assurance maladie et les assurances complémentaires

En guise de petit rappel, le fameux médicament dénommé Mediator est un médicament des laboratoires Servier, commercialisé en France depuis 1976 avant d’être retiré du marché en novembre 2009. Ce médicament a été destiné aux diabétiques en surpoids, et a beaucoup servi comme « coupe-faim ». Près de 5 millions de personnes ont utilisé ce médicament, qui aurait causé vers les 500 à 2000 décès. L’impact sur l’Assurance maladie et les assurances complémentaires est également assez important :

Mediator aurait coûté 423 millions d’euros à l’Assurance maladie et aux complémentaires

Les experts de l’Unocam, et d’ailleurs beaucoup d’autres, s’étonnent pourquoi ce médicament, avec un niveau de service médical rendu (SMR) qualifié comme insuffisant, a pourtant bénéficié d’un taux de remboursement de 65%. De plus, la plupart des patients qui ont utilisé le Mediator sont atteints de diabète, et sont ainsi pris en charge à 100% dans le cadre des Affections de longue durée (ALD). En d’autres termes, l’addition pour l’Assurance maladie et les assurances complémentaires en est assez importante : en dix ans, le Mediator aurait coûté 324,89 millions d’euros à l’Assurance maladie, et 98,71 millions d’euros aux assurances complémentaires. Soit un total de 423 millions d’euros en dix ans…

De nouvelles dépenses attendues à cause du Mediator

Actuellement, tous les patients qui ont pris du Mediator sont invités à consulter leur médecin pour prévenir les divers risques encourus à cause de ce médicament. Et les consultations (généraliste ou spécialiste), les divers examens de type échocardiographie etc., effectués dans le cadre d’une vérification des risques liés à la prise de Mediator, pourront être pris en charge à 100% par l’Assurance maladie. En d’autres termes, même après son retrait du marché, Mediator continuera encore un certain moment à engendrer des dépenses à l’Assurance maladie. Jusque là, le coût de cette opération n’a pas encore été évalué au niveau des finances publiques, mais l’addition risque ainsi d’être encore beaucoup plus salée.

Commentaires

Mediator hier, Champix aujourd'hui, quelle autre bavure médicale demain ? Et comme d'habitude, on subit et on paye et les "autres" continuent à amasser leur pognon !

Écrit par : meloman | 11/01/2011

Ici, en France, la morale n'a plus de place! place aux pognons! et la santé paie les frais :(

Écrit par : Bénabar | 11/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu